1. Accueil
  2. Pied de page
  3. Mobilité étudiante

Mobilité étudiante

Les deux premiers étudiants à visiter la h_da dans le cadre de l'initiative Alliance EUt+

En novembre dernier, h_da est devenue membre à part entière de l'alliance universitaire européenne "Université de Technologie Européenne", ou "EUt+" en abrégé. Tous les partenaires de l’alliance vont utiliser ce cadre pour intensifier et étendre leur progressivement leur liens. L'objectif principal est de permettre aux étudiants de passer plus facilement du temps à étudier dans d'autres universités. Carmen Boupda, de Dublin et François Wastable, de Troyes sont les deux premiers étudiants à arriver à Darmstadt depuis la création de l'alliance. Nous leur avons posé des questions sur leurs expériences pendant le semestre d'été ici à Darmstadt - et nous en avons profité pour leur donner quelques conseils musicaux intéressants.

Par Nico Damm, rédacteur, Hochschulkommunikation
Carmen Boupda s'amuse visiblement beaucoup pendant la séance de photos sur le campus ce qui n'est guère surprenant puisque le mannequinat et la photographie font partie de ses hobbies. La jeune femme de 22 ans étudie l'ingénierie électrique à l'Université technique de Dublin et est arrivée à h_da dans le cadre d'un stage externe financé par le programme ERASMUS. Elle a travaillé sur des bancs d'essai conçus pour étudier les champs électromagnétiques, dans le laboratoire d'électronique de la faculté d'ingénierie électrique et informatique. « J'ai toujours voulu venir à Darmstadt », explique Carmen, mais pas seulement pour les possibilités d'études : « Des amis de mon enfance au Cameroun sont ici depuis des années ». Carmen a vu beaucoup de choses dans sa vie, car elle a quitté l’Afrique de l'Ouest pour Dublin il y a seulement cinq ans. Maintenant qu’elle a découvert Darmstadt, elle envisage d’y revenir pour y terminer son master. Espérons qu'elle ne le fera pas dans des conditions aussi éprouvantes, dictées par la pandémie, qui ont touché tant d'étudiants. Cela dit, grâce à son statut de stagiaire, elle bénéficie de conditions plutôt privilégiées, puisqu'elle a accès au campus et y rencontre les professeurs qui la supervisent. Et puis, sa colocation semble lui apporter grande satisfaction: « Mes colocataires sont tous si gentils et attentionnés – si quelqu'un fait la cuisine, c'est toujours pour tout le monde. Nous sommes tous des ingénieurs de différents pays, comme la Thaïlande, l'Argentine ou la Russie ». Carmen a également pris le temps de faire quelques voyages à travers l'Allemagne, qu’elle a trouvé très agréables. Voici un lien vers sa chanson préférée du moment sur Spotify.

Découvrez le court témoignage d'une étudiante allemande.
Julia Renz, de l'Université des sciences appliquées de Darmstadt (Allemagne).
Elle vit et étudie à l'Universidad Politécnica de Cartagena.
Students hda
Students hda
François Wastable étudie l'ingénierie des systèmes de contrôle et de l'informatique sur le campus de Reims de l'Université de Troyes, en Champagne (France). Il a été inscrit à h_da dans le cadre du programme ERASMUS en tant qu'étudiant en master. François a également choisi de vivre en colocation, avec deux étudiants allemands et un jordanien. Comme le dit François avec nonchalance : « Parfois, mes études ressemblaient à un lit/ bureau/ lit/ bureau ». À 23 ans, la pandémie l'a plongé dans une situation plutôt inhabituelle, celle de poursuivre ses études exclusivement en ligne - bien qu'il soit "sur place" - ce qui signifie que toutes les distractions que ses colocataires pouvaient lui apporter étaient les bienvenues : « Nous passons beaucoup de temps à jouer aux cartes dans le salon ». La Covid-19 a fait échouer sa première tentative de venir à Darmstadt, mais la seconde a réussi. « J’apprécie un bon challenge », déclare François. Pendant son expérience, il a dressé une playlist de ses chansons françaises préférées, spécialement pensé pour les étudiant étrangers !

François aimerait passer le peu de temps qu'il lui reste en Allemagne à s'amuser – voir Berlin, ainsi que descendre une bière allemande dans un pub allemand figurent en bonne place sur sa liste. Santé à toi, François !