Vers une collaboration plus poussée en matière de recherche et d'enseignement

Publié le 18 octobre 2021 Mis à jour le 24 novembre 2021
Date(s)

le 18 octobre 2021

Lieu(x)
Darmstadt, Germany

L‘EUt+ a franchi de nouvelles étapes vers une recherche et un enseignement communs. Environ 80 représentants des 8 universités participantes se sont réunis à dans ce but du 11 au 15 octobre sur le campus de l'université des sciences appliquées de Darmstadt (h_da). Une délégation d'EUt+ a également rencontré vendredi la ministre hessoise des sciences et des arts, Angela Dorn.

Lors de cette rencontre, l'accent a été mis sur un objectif central de l'alliance : unir les forces dans le domaine de la recherche, et élever ainsi le travail scientifique commun à un nouveau niveau européen. Depuis le lancement d'EUt+ en novembre 2020, cet objectif a déjà été atteint de manière impressionnante - environ 10 millions d'euros de financement ont été réunis conjointement, dont environ 1,8 million d'euros de la part de h_da. La ministre hessoise des sciences et des arts, Angela Dorn, a rencontré vendredi le président de la h_da et les représentants centraux d'EUt+. Elle a réaffirmé son soutien à l'initiative : "La création d'une université européenne est quelque chose de tout à fait nouveau et nous impose donc de nouvelles tâches de réglementation. En tant que ministère, nous sommes prêts à nous mettre à disposition en tant qu'interlocuteur pour cela et ainsi ouvrir de nouvelles voies."


"European values empowering technology"

La vision de l'initiative, dont la devise est "Les valeurs européennes au service de la technologie", est mise en œuvre par le biais de recherches menées dans différents lieux et disciplines, sur des sujets axés sur la technologie, tout en mettant l'accent sur l'interdisciplinarité, le développement durable et les valeurs humanistes. Jusqu'à présent, cinq instituts de recherche EUt+ ont déjà été créés, dont le "European Culture and Technology Lab" (ECT Lab+), qui aborde les questions relatives à la relation entre la culture européenne et la technologie dans une perspective européenne. D'autres exemples incluent des instituts sur les thèmes de la durabilité et de la science des données. Lors des prochains ateliers à Darmstadt du 2 au 5 novembre, les huit présidences prévoient de signer un accord à ce sujet.
La réunion de travail a également donné le signal de départ du projet "EXpérimentation pour transformer les activités de recherche et le pilotage" (EUt+ EXTRAS) dans le but d'établir une feuille de route pour la recherche et l'innovation communes au niveau de l'EUt+.

Grâce à des équipes scientifiques, il s'agira de :
-    développer des objectifs communs,
-    coordonner recherche et innovation,
-    trouver de nouveaux modèles de collaboration,
afin de former des stratégies communes sur le long terme, en mesure de faire progresser la recherche et l'éducation pour l'Europe.


Prochaines étapes vers un diplôme européen commun

Lors de la conférence, les partenaires ont fait un pas de plus vers l'objectif ambitieux d'un diplôme européen commun, une première dans le domaine de l'éducation. Les enseignants et les experts en planification de programmes d'études ont identifié des "clusters". Il s'agit de domaines d'études dans lesquels les huit partenaires voient les plus grands points communs dans leurs programmes. Il s'agit ici du génie civil, du génie mécanique et des télécommunications et réseaux. Des cours et des offres de formation continue doivent également être réalisés au niveau européen. Ce serait la base de l'un des objectifs centraux de l'alliance : permettre aux étudiants d'apprendre de manière fluide dans les différents campus d'Europe.